cat.sellerie et aciers

PLUVINEL, Antoine de.- L’Instruction du Roy en l’Exercice de Monter à Cheval

PLUVINEL, Antoine de.- L’Instruction du Roy en l’Exercice de Monter à Cheval par Messire Anthoine de Pluvinel. Reitkunst Vveÿland H. Antonii de Pluvinel, Königlicher Maijestat in Franckreich Oberstallmeistern (…) Gebis und Stangen für die Pferdt, gezieret und an tag geben. A Paris, Chez Mace Ruette Marchand Libraire, & Relieur du Roy, rüe sainct Iean de Latran, proche la fontaine sainct Benoist, 1629.- in-folio de 10 feuillets pour les titres, les portraits de Louis XIII, de Roger de Bellegarde Grand Ecuyer de France, de Pluvinel, de Menou de Charnizay, la dédicace au Roi en français et en allemand, la table des figures, l’extrait du privilège du Roi, 253 pages de texte français et allemand sur deux  colonnes et 58 planches. Veau du dix-huitième siècle, dos orné.

11 000 €

Troisième édition avec les planches de Crispin de Pas et la première avec le texte français conforme à l’originale et sa traduction allemande. L’année précédente Mathieu Merian avait donné à Francfort une édition également bilingue, mais les planches et le texte en étaient totalement différents. Celui-ci le texte est sur deux colonnes, l’allemand en italique et le français en lettres rondes, et les estampes sont  celles de Crispin de Pas dessinées pour Le Manège Royale, mais dont les encadrements architecturaux diffèrent des éditions précédentes de 1625 et 1627. Macé Ruette, le libraire instigateur de cette belle édition exerça à partir de 1611 et succéda à Clovis Eve comme relieur du Roi. D’après La Caille, il mourut vers 1644 et serait l’inventeur du papier marbré.

Bel exemplaire complet de ses planches, conforme à la collation donnée par la table des figures placées en début d’ouvrage et dont les estampes sont d’un bon tirage.  La reliure ancienne a été restaurée aux coiffes et aux coins.

Mennessier: II, 330 – Wells: 5847 –  Nissen : 3202 – Graesse: V, 373 – Brunet: IV, 750 – Benezit: VIII, 153 – Renouard : Imprimeurs parisiens p. 335 – Edition absente de Toole Stott.

 —————————————————————

FERRARO, Pirro Antonio.- Cavallo frenato

FERRARO, Pirro Antonio.- Cavallo frenato di Pirro Antonio Ferraro Napolitano, cavalerizzo della Maesta di Filippo II. Re di Spagna N S. Nella real cavallerizza di Napoli. Diviso in Quattro Libri (…) Con licentia de’ superiori, et privilegio.- In Venetia, 1620. Appresso Francesco Prati.- in-folio de deux ouvrages reliés en un volume avec pour le premier le titre en rouge et noir, 118 pages de texte, un feuillet intercalé entre les pages 16 et 17 pour la dédicace de l’éditeur et la préface, un feuillet pour la table et pour le second 256 pages pour le titre, la table, la préface, le texte et la marque de l’imprimeur. Demi vélin ancien postérieur, dos lisse avec le titre manuscrit.

4 000 €

Seconde édition illustrée qui succède à celle de 1602 mais avec une présentation et des planches différentes, une troisième identique à celle-ci mais avec un titre nouveau, sera donnée dans la même ville de Venise par les successeurs de Giovani  Battista Combi en 1653. Ce bel ouvrage est illustré de 140 figures gravées sur bois dans le texte, la plupart à pleine page, dont deux sont des planches anatomiques du cheval et 138 représentent différents types de mors et de pièces d’harnachement en usage à l’époque.

25-ferraro

Pirro Antonio Ferraro fut écuyer du Roi Philippe II d’Espagne et comme son père Giovanni Battisto, il s’inscrit dans la tradition équestre de l’école napolitaine de Grisone et de Pignatelli.  La première partie traite des races et des soins aux chevaux, la seconde des mors, museroles et brides employés en Italie, Espagne, Pologne et Turquie. A ce sujet un chapitre est particulièrement intéressant, car il décrit l’usage della briglia ginetta ; ce type de mors à gourmette hérité de la culture Arabo-Hispanique est abordé ici avec importance et onze planches à toute page reproduisent plusieurs modèles de genettes. Leur usage sera d’une importance capitale en cette première partie du 17ème siècle puisqu’on les retrouvera non seulement chez La Broue mais également dessinées et gravées par crispin de Passe pour l’Instruction du Roy de Pluvinel. Devenues Bâtardes au siècle suivant, elles s’éclipseront ensuite pour emboucher les barbes et arabes-barbes remontant la cavalerie française d’Afrique du Nord de la première moitié du 20éme siècle.

Bon exemplaire dont quelques planches de la seconde partie ont été anciennement rehaussées à la gouache.      

Toole Stott: 1954 – Wells: 2388 – Fairman Rogers: 273 – Huth: 14 – Quereuil: 102 – Lipperheide: II, 2904.

—————————————————————–

ZUNIGA Y ARISTA, Gregorio.- Doctrina Del Cavallo, Y Arte de Enfrenar

ZUNIGA Y ARISTA, Gregorio.- Doctrina Del Cavallo, Y Arte de Enfrenar Dedicada Al Serenissimo Senhor Don Joan Principe de Portugal, y del Brasil, &c. Por D. Gregorio de Zuniga y Arista, Natural de la Villa de Magallon del Reyno de Aragon.- Lisboa, Valentin de Acosta deslandes, 1705.- in-4° de14 feuillets non chiffrés pour le frontispice gravé, le titre imprimé en rouge et noir, la dédicace de l’auteur à Don Juan Prince du Portugal et du Brésil, une planche gravée sur bois, le prologue, un poème et 10 sonnets des amis de l’auteur, un sonnet de l’auteur à ses lecteurs, une planche gravée sur bois, les licences et privilèges, une planche hors texte représentant le portrait de l’auteur, 264 pages de texte et de planches dans le texte, la  tables et une planche hors-texte dépliante. Veau brun granité de l’époque, dos à nerfs orné.

VENDU 4 800 €

           60-zuniga

Unique édition de cet ouvrage rare que le Marquis de Torrecillas ne possédait pas et qu’il décrit dans bibliographie équestre ibérique, à partir de la notice du Cataloguo de algunos autores espanoles que han escrito de veterinaria, de equitacione y de Agricultura publié en 1790. Parmi les exemplaires connus, Torrecillas cite ceux de Huth, celui de la bibliothèque du Duc de Veragua, celui de la collection du Marquis de Casa Mena et celui du Marquis de Toca y de Somio.

Le livre  se compose de deux parties : dans la première en deux chapitres intitulée Doctrina del cavallo, l’auteur traite des robes du cheval et de la meilleure façon d’élever un poulain ; dans la seconde, longue de dix-neuf  chapitres et intitulée Arte de enfrenar,  il aborde l’équitation proprement dite et le choix des embouchures. Plusieurs gravures sur bois de facture archaïque illustrent le texte dont une planche dépliante représentant un mors et le détail des différentes parties qui le composent. L’avant-dernier chapitre est consacré aux écuries des écuyers les plus renommés et reproduit les marques des fers qu’ils apposent sur les cuisses de leurs chevaux. Ce sujet que l’on retrouve abordé dans quelques ouvrages Italiens et notamment la perfettione del cavallo de Francesco Liberati, est peu courant dans la littérature équestre ibérique et c’est là un témoignage important pour l’histoire de l’élevage du cheval dans cette partie de l’Europe.

            Bel exemplaire dont le papier de qualité s’est admirablement conservé et a gardé toute sa nervosité. La reliure a été restaurée à la coiffe supérieure et aux coins. Cet ouvrage est devenu véritablement rare car l’expert portugais Antonio Castro n’en a localisé qu’un seul exemplaire dans les bibliothèques publique Portugaises.

Torrecillas: 551 – Huth: 27 – Toole Stott: 2481 – Anderhub: 375 – Absent de Curnieu, Quereuil et Sarasin

—————————————————————–

PELLIER, Jules.- La Selle et le Costume de l’Amazone

PELLIER, Jules.- La Selle et le Costume de l’Amazone – Etude Historique et Pratique de l’Equitation des dames.- Paris, J. Rothschild, 1897.- in-8° de VIII-184 pages. Broché, couverture illustrée de l’éditeur.

480 €

Rare édition originale de l’ouvrage de référence sur le sujet. C’est à partir de sculptures de cire représentant les différents modèles de selles jusqu’alors rencontrés par l’auteur, qu’il décrit l’évolution de la selle, du costume et de la monte de l’amazone depuis la Renaissance jusqu’à son époque. Ce bel ouvrage est illustré de nombreuses planches hors texte et de figures et reproductions photographiques dans le texte.

Bel exemplaire à toutes marges, parfaitement conservé et indemne de rousseurs.

——————————————————————

LÖHNEYSEN, Georg Engelhart & TRICHTER, Valentin.- Neu-eröffnete Hof-Kriegs und Reitschul

LÖHNEYSEN, Georg Engelhart & TRICHTER, Valentin.- Neu-eröffnete Hof-Kriegs und Reitschul, Das ist : Gründlicher Bericht della Cavalleria oder von allen, was zur Reuterey gehörigund einem Cavalier davon zu wissen gebühret nach den ersten Titul dieses überaus rar wordenen Buches (…) vor die Augen von Valentin Trichter.- Nürnberg, Paul Lochner, 1729.- in-folio de 14 feuillets non chiffrés pour le faux titre, le frontispice gravé, le titre imprimé en rouge et noir, une planche armoriée, la dédicace de Trichter, l’introduction, la table, 66 pages, 96 pages, 114 pages, 136 pages, 144 pages, 104 pages, 5 feuillets non chiffrés d’index thématique, 62 planches gravées hors texte dont 9 dépliantes comprenant en tout 80 figures numérotées. Cuir noir postérieur, dos à nerfs avec une étiquette de titre imprimée.

VENDU 8 500 €

37-lohneysen

Unique édition donnée par Valentin Trichter et réalisée à partir du Della Cavallaria de Löhneysen paru pour la première fois en 1609, et que ce dernier avait imprimé clandestinement pendant la guerre de trente ans. Le texte a été réactualisé et toutes les planches ont été redessinées en s’inspirant très librement de celles des éditions anciennes.   Souvent présenté comme le prototype du livre baroque allemand, cet ouvrage comporte un grand nombre de planches comportant chacune plusieurs illustrations riches d’informations sur l’élevage ainsi que sur l’apprentissage et l’usage de l’équitation de manège et d’extérieur. Le mérite de Trichter aura été de rendre accessible, tant à ses contemporains qu’à leurs successeurs, le témoignage et l’enseignement de cet ouvrage rarissime dans ses première éditions, presque toujours taré et fortement incomplet. Il aura également su en faire une œuvre originale, d’une part en redessinant les planches dans le goût de son époque et, d’autre part, en en créant d’autres qui, comme les cuivres du sixième livre, font étrangement penser à ceux dessinés et gravés par Jean Elie Ridinger pour son Art de monter à cheval en tailles douces publié à Augsbourg sept ans auparavant en 1722.

 Bel exemplaire frais et indemne de rousseurs de ce livre rare (surtout complet), et conforme à la collation d’Anderhub, de Sarasin et du dernier exemplaire collationné par mes soins (Philippica : catalogue n° 35). La page 95 de la cinquième partie présente un léger manque de papier en bas de page au niveau du coin externe avec perte de quelques mots, de rares planches ont été sommairement renforcées. Ex libris manuscrit daté de 1890 de Louis von Branchtisch.

Lipperheide: 22 – Schrader: 255 – Wells: 4684 – Toole-Stott: 2110  – Huzard: III, 4728 – Sarasin: 73 – Anderhub: 191 (imparfait d’une planche).

——————————————————————

FIASCHI, Cesare.- Trattato dell’Imbrigliare, Atteggiare, & Ferrare Cavalli

FIASCHI, Cesare.- Trattato dell’Imbrigliare, Atteggiare, & Ferrare Cavalli. Di Cesare Fiaschi, Nobile Ferrarese diviso in tre libri…- In Venetia, Vincenzo Somasco, 1613.- in-4° de 4 feuillets, 139 pages dont de nombreuses planches comprises dans la pagination, 6 feuillets non chiffrés pour  le texte intitulé Rimedi applicati alle infermita che i cavalli patiscono et les tables, une planche provenant d’un autre ouvrage a été reliée à la page 32. Vélin postérieur, dos lisse avec le titre manuscrit.

2 400 €

23-fiaschi

Quatrième édition particulièrement soignée de ce livre important pour le texte mais également d’un intérêt artistique certain pour la beauté de la typographie, la composition des pages, le nombre et le graphisme des lettrines gravées sur bois ainsi que des nombreuses planches qui l’illustrent. L’ouvrage de Fiaschi se compose de trois traités dont chacun possède en frontispice une planche gravée sur bois à pleine page représentant une scène en rapport avec le texte qui suit. La première planche introduit la partie consacrée à l’éperonnerie et figure l’atelier d’un artisan, ce dernier est en train d’ajuster un mors de sa fabrication dans la bouche du cheval que lui tient un gentilhomme ; la seconde nous présente l’intérieur d’un manège et un cavalier au pas suivant les conseils du maître de manège qui est censé représenter l’auteur ; la troisième nous dépeint une scène de ferrage d’un cheval ainsi que l’intérieur de la forge. Il est intéressant de noter que ces planches ne figurent que dans les éditions italiennes de ce texte et ne seront pas reproduites dans les traductions en français éditées par les Perier de Paris.

Bel exemplaire de cette édition rare.

Mennessier: I, 480 – Huth: 7 – Toole Stott: 1955 – Nissen: 1350 – Wells: 2401 – Lipperheide: 2894 – Brunet: 10319 – Absent de Graesse et de Adams 

——————————————————————

FERRARO, Pirro Antonio.- Cavallo Frenato

FERRARO, Pirro Antonio.- Cavallo Frenato di Pirro Antonio Ferraro Napolitano, cavalerizzo della Maesta di Filippo II. Re di Spagna N S. Nella real cavallerizza di Napoli. Diviso in Quattro Libri.- In Venetia, 1653. Presso gli Eredi di Gio Battista Combi.- in-folio de deux ouvrages reliés en un volume avec pour le premier le titre, 118 pages de texte et un feuillet de table et pour le second 256 pages pour le titre, la table, la préface, le texte et la marque de l’imprimeur.  Cartonnage de l’époque, dos lisse muet.

3 300 €

22-ferraro

Réémission de la seconde édition mais tirée à plus petit nombre que celle-ci, avec un nouveau titre et la suppression du feuillet non chiffré de dédicace placé après la page 16. Ce bel ouvrage est illustré de 140 figures gravées sur bois dans le texte, la plupart à pleine page, dont deux sont des planches anatomiques du cheval et 138 représentent différents types de mors et de pièces de harnachement en usage à l’époque. Pirro Antonio Ferraro fut écuyer de Philippe II d’Espagne et comme son père Giovanni Battisto, il s’inscrit dans la tradition équestre de l’école Napolitaine de Grisone et de Pignatelli.  La première partie traite des races et des soins aux chevaux, la seconde des mors, muserolles et brides employés en Italie, en Espagne, en Pologne et en Turquie. Un chapitre important est consacré  au mors à gourmette hérité des Arabes  et onze planches à toute page reproduisent différents modèles de genettes.

Bel  exemplaire dans sa première reliure jamais touchée, à toutes marges et non pressé. Comme toujours pour ce tirage, certains cahiers ont plus ou moins roussi.

La plupart des catalogues de collections spécialisées possèdent l’édition de 1620 mais n’ont pas celle-ci, seuls la décrivent Wells: N° 2389 et Anderhub : N° 80.

——————————————————————

DESCOINS, Général.- L’Equitation Arabe

DESCOINS, Général.- L’Equitation Arabe – ses Principes – sa Pratique.- Paris, Limoges, Charles-Lavauzelle, 1924.- in-8° de 168 pages. Demi-chagrin moderne, dos orné.

380 €

Première édition de cet ouvrage en trois parties : la première est consacrée à l’école de l’instructeur, la seconde à l’école du cavalier à cheval et la troisième au dressage du cheval. Suivent trois annexes dont la deuxième, consacrée au harnachement des spahis, est illustrée de dessins d’arçons de selles d’Afrique du nord et de plusieurs planches photographiques représentant des mors arabes à la genette.

Bel exemplaire de ce livre de référence sur un sujet rarement abordé.

 ——————————————————————

PELLIER, Jules.- La Selle et le Costume de l’Amazone

PELLIER, Jules.- La Selle et le Costume de l’Amazone – Etude Historique et Pratique de l’Equitation des dames.- Paris, J. Rothschild, 1897.- in-8° de VIII-184 pages. Broché, couverture illustrée de l’éditeur.

460 €

Rare édition originale de l’ouvrage de référence sur le sujet. C’est à partir de sculptures de cire représentant les différents modèles de selles jusqu’alors rencontrés par l’auteur, qu’il décrit l’évolution de la selle, du costume et de la monte de l’amazone depuis la Renaissance jusqu’à son époque. Ce bel ouvrage est illustré de nombreuses planches hors texte et de figures et reproductions photographiques dans le texte. Bel exemplaire parfaitement frais  dans sa stricte présentation de parution.

  ——————————————————————-

MONITEUR DE LA SELLERIE.- Album de la Sellerie Française

MONITEUR  DE LA SELLERIE.- Album de la Sellerie Française Edité par le Moniteur de la Sellerie Civile et Militaire 10, rue de Beaurepaire, Paris.- Paris, sans date et sans nom d’imprimeur (1900, imprimerie Roche).- In-folio oblong de 107 feuillets non chiffrés montés sur onglets comprenant les titres, un feuillet d’introduction et 92 planches dont 4 doubles. Percaline verte de l’éditeur, plats entourés de filets à froid avec pour le premier, te titre en lettres dorées, dos lisse muet.

VENDU 3 000 €

Unique édition de ce bel album constitué de planches de chevaux harnachés, gravées par J. Blondeau d’après les dessins de Gaches Père et édité par le périodique Le Moniteur de la Sellerie. Cette revue créée en 1884 par Charles Vincent paraît à l’époque le 10 de chaque mois dans le format in-folio et propose chaque trimestre à ses lecteurs un numéro spécial contenant une planches lithographiée représentant un sujet de harnachement. En 1900, elle édite ce recueil de planches toujours gravées par Blondeau, il est composé de 12 parties.

moniteur de la sellerie

La première montre le squelette du cheval, ses régions extérieures et le matériel et les accessoires servant à le soigner, la deuxième et la troisième montrent les articles d’écurie, de dressage, de voltige et d’équitation, la quatrième la sellerie civile et militaire, les cinquième et sixième les attelages de chèvres, ânes et poneys, la septième donne l’attelage en tandem et le carrick à pompe, les huitième et neuvième sont consacrées aux attelages de luxe à 2 et 4 chevaux en poste et en grandes guides, les dixième et onzième aux harnais de commerces et la douzième et dernière est réservée aux harnais de cheville et de limon. Chaque planche est gravée sur papier fort et montée sur onglet. Le dessin des chevaux est toujours juste et la représentation des accessoires de sellerie et de harnachements est soignée jusque dans les moindres détails.

Bel exemplaire resté frais et indemne de rousseurs de cet album rare surtout complet et dans sa présentation de parution. Les lettres du titre sont dédorées et la partie supérieure du premier plat présente des traces de décoloration.

Mennessier : I, 10 et II, 209 et 210 – Absent des catalogues de ventes spécialisées consultés

——————————————————————-

WILLIAM H. CARTER, Captain.- Horses, Saddles and Bridles

WILLIAM H. CARTER, Captain.- Horses, Saddles and Bridles.- Kansas, Ketcheson & Reeves, 1895.- in-8° de 368 pages. Cartonnage toilé bleu de l’éditeur orné de motifs et du titre en lettres dorées sur le plat supérieur, dos lisse orné du titre en lettres dorées.

400 €

Première édition de ce beau livre richement illustré de nombreuses figures en noir et blanc hors texte et dans le texte et de photographies montrant les pièces de sellerie et d’harnachement en usage aux U.S.A. à l’époque. Très bel exemplaire de ce livre rare représentant une exceptionnelle source de documentation en matière de sellerie américaine.

——————————————————————-

GARSAULT, François de.- L’art du Bourrelier et du Sellier

GARSAULT, François de.- L’art du Bourrelier et du Sellier.- Paris, sans date (vers 1790).- in-4° de 139 pages pour le texte (de la page 429 à la page 568), l’explication des planches et des vignettes, la table des chapitres, 16 planches en hors-texte. Cartonnage postérieuravec le titre en lettres dorées sur une pièce de maroquin marron centrale.

VENDU 450 €

Tiré à part de ce texte bien documenté provenant de l’Encyclopédie de Panckoucke. Il a été copié sur l’originale ayant fait partie des 113 cahiers composant Description des Arts et Métiers faite et approuvée par l’Académie des Sciences éditée à Paris entre 1761 et 1789. Les seize planches illustrant l’ouvrage comprennent un grand nombre de figures dont quelques-unes détaillent de façon précise la fabrication des voitures. Garsault signe le dessin de toutes les estampes, elles sont d’un dessin beaucoup plus sûr, plus modelé et plus précis que celles du Nouveau Parfait Maréchal ; elles ont été copiées sur celles gravées par Ransonette et ramenées à un format plus petit par Sellier pour cette édition.

——————————————————————-