COTARELO Y GARASTAZU, Colonel D. Juan.- La Cria Caballar En Espana

COTARELO Y GARASTAZU, Colonel D. Juan.- La Cria Caballar En Espana o noticias históricas, estadísticas y descriptivas, acerca de este ramo de riqueza, publicadas por disposition des Excmo. Sr.Teniente General D. Jose Maria Marchesi Director General de Caballeria por el Coronel D. Juan Cotarelo Y Garastazu,  jefe del negociado de remontas en la dirección general de la misma arma.- Madrid, J. Rodriguez, 1861.- In-plano à l’Italienne d’un feuillet de faux-titre, une planche lithographiée représentant la Feria de Séville, 143 pages pour le titre imprimé, une planche lithographiée représentant le type général du cheval de selle Espagnol, l’introduction, le texte contenant de très nombreux tableaux souvent à pleine page, un feuillet non chiffré de table, cinq planches en couleurs tirées sur papier fort dont une représente la flore des prairies et les quatre autres les cartes d’Andalousie et d’Estremadure, neuf planches représentant les marques d’élevage classées par province et une planche du plan du site d’élevage de la Villa de la Rambla de Cordoue. Demi chagrin noir muet, dos lisse uniquement orné de nerfs à froid, plats d’origine recouverts de percaline noire avec les mots La Cria Caballar En Espana appliqués à froid.

6 500 €

Unique édition de ce livre capital dans l’histoire de l’élevage espagnol que l’on ne trouve que très rarement complet et relié d’époque. En effet, vu le caractère exhaustif et fouillé de son contenu, ce livre a parfois été cassé afin d’offrir aux amateurs les seules parties consacrées aux provinces qui les intéressaient. L’ouvrage décrit les particularités des populations chevalines de toute l’Espagne et les recense minutieusement dans les provinces de Sevilla, Cadiz, Huelva, Granada, Malaga, Cordoba, Jaen, ainsi qu’en Extremadura, en Castilla la Nueva, en Castilla la Vieja, dans la Prince de Navarra, en Reino de Aragon, en Principado de Cataluna, dans les Islas Baleares, en Reino de Valencia, Reino de Murcia et Reino de Galicia.

GARASTAZU

Sans doute à cause d’importantes disparités au sein des exemplaires mis dans le commerce, cette somme de documentation tout à fait unique en son genre n’a pas fait l’objet de description détaillée de la part les bibliographes ibériques, il semblerait que certains exemplaires du tirage de tête reliés par l’éditeur en percaline dorée se soient vus adjoints une carte dépliante d’Espagne, d’autres exemplaires rencontrés dans d’ancien catalogues espagnols sont décrits avec les 5 planches en couleurs mais seulement 4 planches de marques d’élevage alors que le nôtre en possède 9, enfin, la planche du type général des chevaux ne semble pas avoir toujours été reliée.

Bon exemplaire de cet ouvrage rare, ici dans sa plus totale intégrité et dans sa première reliure dont le dos a été refait. Quelques cahiers présentent des rousseurs claires sans gravité, le dos a été refait à l’identique.

Marqués de La Torrecillas.- Bibliographica Hipica Espanola y Portuguesa : n° 203 – Agustin Palau pp 94 ne cite pas la présence d’une carte d’Espagne supplémentaire – Palau n° 63888 ne fait que citer l’ouvrage sans le décrire.

——————————————————————-