LAFOSSE, Philippe-Etienne, dit LAFOSSE fils.- Cours d’Hippiatrique, ou Traité Complet de la Médecine des Chevaux

LAFOSSE, Philippe-Etienne, dit LAFOSSE fils.- Cours d’Hippiatrique, ou Traité Complet de la Médecine des Chevaux, orné de soixante & cinq planches gravées avec soin. Par M. Lafosse, Hippiatre.- A Paris, chez Edme et chez l’auteur, 1772.- 2 volumes in-folio avec pour le premier une planche dépliante rajoutée et montée sur onglet, 5 feuillets pour le frontispice, le faux-titre, le portrait de l’auteur par Harguiniez et gravé par Michel, le titre, la dédicace à son Altesse Charles-Eugène de Lorraine…, XI pages pour la préface et l’approbation, 402 pages de texte, VI pages de table et XVIII pages pour l’explication des planches et l’errata et pour l’atlas 56 planches dont beaucoup sont dépliantes. Basane de l’époque, dos à nerfs orné de sa pièce de titre et de fleurons dorés, tranches rouges.

9 000 €

Première édition de ce bel ouvrage ici relié en deux volumes, l’un contenant le texte et l’autre l’ensemble des 56 planches constituant l’atlas. Le texte et les planches étant toujours reliée ensemble, cette particularité n’est mentionnée que par Mennessier qui cite le catalogue Huzard. L’intérêt de cette scission en deux volumes a permis de conserver les planches dans leur plus grande dimension dont certaines présentent d’ailleurs quelques témoins.

32-lafosse

Un document rare a été relié en début d’ouvrage : il s’agit d’un folio imprimé plié, contenant en première page les observations instructives Sur les ravages qu’occasionnent aux chevaux les différentes espèces de Morves & la maniere de les distinguer suivi au verso d’un Tableau des différens Ecoulemens qui se font par les Narines des Chevaux, désignés sous le nom de Morve. Ce document est anonyme mais les termes employés et la distinction de plusieurs sous-groupes appelés morve de Gourme, de Fausse Gourme, de Morfondure, de Courbature, de Pulmonie, de Pousse, d’Ozene et de Farcin reprennent la classification et les termes utilisés par Lafosse dans son premier ouvrage, intitulé dissertation sur la morve paru en 1761. Ce texte fut destiné à instruire les maréchaux de la cavalerie, afin d’éviter qu’ils ne tuent des chevaux présentant des symptômes de morve dite de la première espèce et jugée non rédhibitoire par Lafosse. Ce document n’est pas signalé par Mennessier.

Bon exemplaire dans sa première reliure discrètement restaurée. Certaines planches présentent de très rares trous de vers localisés dans les marges.

Mennessier: II, 20 – Nissen: 2360 – Huth: 46 – Cohen: 587 – Brunet: III, 765: “Ouvrage fort bien exécuté et qui a été longtemps le meilleur que l’on eut sur cette science” – Mellon: 61 – Leclainche: II, 47 et suiv – Graesse: IV, 77. 

 —————————————————————